The Postmen, une belle découverte

Au hasard d’une séance de surf, je suis tombé sur le groupe suisse The Postmen, une découverte comme on en fait rarement.

Une fois de plus , je m’extasie avec du bon folk.

The Postmen est une formation originaire de Genève qui a démarré en 2008 et apporte une bien belle preuve de ce que peut être la qualité des harmonies. Le groupe aux multiples influences tel que les Beatles, Crosby Stills and Nash, Bob Dylan a su suivre son bonhomme de chemin et ça se ressent dans leur musique. Entre leur premier opus 6 morceaux au titre éponyme “The Postmen” et leur premier album “Desert Of Joy” sorti au mois d’avril de cette année , la différence est énorme tant on sent le boulot accompli.

The Postmen (2010)

cover

Ce mélange de folk et vintage de ces quatre suisses est d’une fraicheur appréciable. L’application de leur travail collectif apporte un peu de renouveau dans le genre folk. On sent vraiment que l’aspect vocal a été longuement travaillé et sa qualité ajoute au plaisir. En clair une belle voix qui se marie parfaitement à leur musique et l’âme qui ressort de leurs compositions, C’est puissant, vivant et fait merveilleusement ressortir leur maitrise.

Desert Of Joy (2012)

Pochette_DesertOfJoy_Carre

Autant “The Postmen” est assez calme avec des morceaux tels que “Stolen Thief”, “December” et “Lady From Way Up There” où la présence instrumentale est réduite, autant sur “Desert Of Joy” les ambiances sont plus nombreuses. A commencer par un petit instrumental avec “Runaway”. Ce nouvel album a une particularité pour un premier, c’est qu’il comporte tout de même quinze titres. Et pourtant à l’écoute, on ne voit pas le temps passer et on en voudrait encore. Entre les morceaux plus rapides , les autres plus tranquilles , on a l’impression de faire un véritable voyage tellement cet album est riche. C’est bien pour ça que je me suis empressé de l’acheter.

A noter que l’on retrouve dessus quatre des six morceaux de leur galette éponyme. Si certains d’entre vous veulent récupérer leur album de 2010,  il est toujours dispo sur leur page Jamendo. Et pendant que vous y êtes , faites un don au groupe ou achetez leur nouvel album , vous ne le regretterez pas.

Des vidéos sont à visionner sur leur page YouTube.

En attendant déjà avec impatience la suite des compositions.

Incontestablement , un groupe à suivre de très très près.

Advertisements

Un commentaire sur « The Postmen, une belle découverte »

Les commentaires sont fermés.