L’art et la manière d’un foutage de gueule

Cela faisait longtemps que je voulais aborder ce sujet . Voyons ce qu’il en ressort.

Chacun reste libre dans la vie et pourtant on pourrait en douter entre les diverses manipulations médiatiques et autres prises d’otages. Dieu merci la blogosphère apporte de l’air frais.

Il est difficile de rester diplomate lorsqu’on cherche à vous faire basculer dans l’illégalité sur le net, le meilleur exemple en est quelques sites professionnels grand public qui valident, soutiennent des actions et des programmes mettant dans une situation de délit pénal. Sans compter leurs explications du comment faire avec photos à l’appui. J’ai vu tout récemment la photo d’un logiciel téléchargeant du Michael Jackson en MP3. Ne croyez-vous pas que cette photo n’a rien à faire sur le net ? Mais une seule chose compte, faiire le buzz .

L’exemple le plus marquant probablement en est 01net qui outre le fait de n’être plus que l’ombre de lui-même s’est permis entre autre de rajouter des barres diverses au programme d’installation d’origine de certains softs, notamment les libres, sans en avertir les auteurs évidemment, soutenir des programmes illégaux et expliquant à coup d’astuces ou de tutos comment faire des choses illégales, signer des partenariats avec des sociétés aux mêmes actions nuisibles qu’eux-même et ce n’est que quelques exemples les concernant. Un site à éviter absolument maintenant.

A partir de ce moment la question peut se poser : Comment peut-on se prétendre “professionnel” en publiant de telles choses et signant des partenariats avec des sociétés aux mêmes actions ? Moi j’appelle ça un foutage de gueule et une prise d’otage. Tout le monde se souviendra du coup de gueule de SebSauvage ou du billet de Sébastien Bilbeau. Autre billet intéressant , celui de Cyrille Borne.

Difficile aussi de rester diplomate quand on voit à quel point les radios, chaines de tv, presse écrite et leur site respectif se foutent de la gueule des gens et opèrent un véritable lavage de cerveau en publiant des informations toujours plus vite,toujours copiées sur le voisin, confrère. J’ai l’exemple d’une chaine de télé qui pour soigner son image après avoir annoncé une information d’importance, fausse évidemment n’a pas trouvé mieux que de virer la journaliste de terrain. Pratique et connu , c’est pas moi c’est l’autre.

On a parfois du mal à croire qu’ils se lobotomisent eux-mêmes quand on voit que leur comprenette tourne au radar en ne retransmettant pas l’info tel qu’ils l’ont obtenu mais en rajoutant un peu de poivre et de sel , histoire d’en faire une nouvelle recette. A nouveau du foutage de gueule sans surprise. Ce qui n’est pas nouveau allez-vous me dire et hélas c’est la triste réalité du fonctionnement des médias.

Toujours de l’info, toujours plus, toujours plus vite, rarement vérifié, très souvent copié, souvent remodelé, bref une belle diarrhée aigue.

J’ai pu m’apercevoir que la discrétion est souvent gage de réussite, crédit et succès, les petites sources ont bien souvent raison et contrairement aux gros ne jouent pas tout sur une réputation mais se contentent de la qualité de leur travail.

Si d’une manière générale , l’humain ne possède pas une parfaite maitrise de son cerveau , il garde celle de ses pensées. A savoir faire le tri et ne pas rentrer dans ce jeu de lobotomisation et ne pas franchir la barrière d’un délit pénal sous prétexte d’une quelconque influence web.

Le web propre et les infos tel quel commencent déjà dans nos pensées et donc celles des médias aussi !

Va-t-on assister à l l’éclatement de la bulle de ceux qui en ont ras le bol ?

Plus dure sera la chute pour les médias et les sociétés poussant aux délits !

Publicités