Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

Un roman de Jonas Jonasson (Suède) chez Pocket Editions

le vieux

 

Présentation de L’Editeur

Franchement , qui a envie de fêter son centième anniversaire dans une maison de retraite en compagnie de vieux séniles, de l’adjoint au maire et de la presse locale ?

Allan Karlsson, chaussé de ses plus belles charentaises,a donc décidé de prendre la tangente. Et,une chose en entraînant une autre, notre fringant centenaire se retrouve à trimballer une valise contenant 50 millions de couronnes dérobée – presque par inadvertance – à un membre de gang. S’engage une cavale arthritique qui le conduira à un vieux kleptomane, un vendeur de saucisses surdiplômé et une éléphante prénommée Sonja……

Avis et commentaires

Ce livre s’est retrouvé entre mes mains , guidé par la curiosité de découvrir ce roman dont tant de monde parlait et qui faisait partie des meilleures ventes chez les libraires. Je dois bien dire que je me suis lancée dans cette lecture avec une certaine retenue .

Finalement après quelques pages , la retenue se retrouvait totalement balayée tant on rentre vite dans l’histoire.

Bien que la curiosité ne soit pas forcément une qualité , je dois pourtant la remercier de m’avoir poussé à lire ce roman vraiment épatant.

Allan Karlsson , ce centenaire se retrouve un peu limité malgré un parcours dan l’histoire qui n’est pas négligeable. Ayant été au contact de différents Présidents tels que Truman, Nixon,Mao,De Gaulle et bien d’autre. Spécialiste en explosif, son parcours l’a toujours placé là où l’on avait besoin de lui.

Ce côté historique ne fait pas d’ombre à l’escapade du centenaire bien déterminé à la suite de sa fuite de sa maison de retraite et ainsi se tenir loin des sarcasmes de Soeur Alice. S’ensuit une cavale entre brigands, criminel,policier,maffieux…..Allan fera la rencontre de multiples personnages tous plus délirants les uns que les autres comme Mabelle la rouquine et son éléphante Sonja,Julius, le criminel repenti, Benny le vendeur de hot-dog”presque” diplômé de tout et de rien…..

C’est d’un tel délire que pour beaucoup de lecteurs et blogueurs, la scène de l’audition de tous les personnages devant le procureur est sans doute le meilleur moment. Un véritable lavage de cerveau, c’est à mourir de rire!

Bref, de la malice de très haut niveau .

En conclusion, un livre à dévorer qui vous donnera un bon coup de fouet en cas de baisse de régime au moral. Foncez !

Advertisements

2 commentaires sur « Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire »

  1. Je dois dire que ce roman ne m’attirait pas au départ, mais tu viens d’attiser ma curiosité et de me donner envie de le lire 🙂

    1. J’en suis ravie Valérie, se lancer c’est s’assurer de passer un bon moment de lecture. Moi la première , je n’étais pas très chaude et assez retenue et pourtant c’est le genre de roman qui détend de la même manière que le côté burlesque de Foenkinos avec « La Délicatesse » par exemple en plus de faire rire. Reviens dire ce que tu en penses une fois lu, histoire de comparer les avis des uns et des autres. Bonne lecture 😉

Les commentaires sont fermés.