Hypocrisie et mensonges au sujet du libre

Tant les distributions que les logiciels du libre arpentent un chemin truffé d’obstacles, de mensonges et d’hypocrisie mais néanmoins un chemin qui reste libre. Le géant Microsoft a réussi à créer une forme de dépendance avec son Windows par l’intermédiaire de la vente liée et nombreux(ses) sont les gens et les administrations a être réticents pour migrer. A défaut de changer de système en passant à Linux pour les plus teigneux , commencer par l’exploitation de logiciels libres est un bon début.

Les initiatives gouvernementales sur le sujet restent hypocrites et mensongères pour certaines car il est bien trop difficile pour eux d’assumer et d’avouer leur dépendance à Windows y compris à un plus petit échelon comme les mairies.

Je suis allée récemment à une réunion ayant pour thème les logiciels libres et j’ai fait quelques découvertes qui m’ont fait sourire à défaut de déclencher ma colère. Il a plus souvent été question de Linux que des logiciels, j’appellerais donc ça une erreur d’appellation du thème. On vous vante les mérites et les avantages de Linux que je ne remets pas en cause et qui a suscité de l’intérêt pour les personnes présentes. Tant mieux ! On vous dit que la mairie, l’office du tourisme et l’espace multimédia sont passés à Linux et que tous leurs postes ont migré. Bonne nouvelle ! Et lorsque vous avez une petite question pointilleuse, la personne du service informatique menant cette réunion allume son ordinateur – de travail je précise – pour répondre, ce qui n’est déjà pas normal et que vois-je ? Windows qui démarre sans même une proposition de choix avec Linux . Mensonge et hypocrisie , je suis comblée ! Windows est une drogue ! Je n’ose même pas imaginer si j’allais vérifier dans certaines mairies ou corps d’autorité.

On nous a parlé il y a un certain temps que la gendarmerie avait migré, doit-on se dire l’armée aussi de ce fait ? Je ne suis pas convaincue !

Pour revenir au gouvernement, question initiatives, il y a beaucoup de faire semblant et c’est une honte à l’heure des restrictions.

Lorsque l’on voit les combats que mène l’April, l’Aful et Racketiciels, le problème de la vente liée est loin d’être gagné mais vaut le coup de se jeter dans la bataille. Microsoft prenant en otage les machines des consommateurs car encore trop peu nombreux sont ceux qui refusent le système Windows à l’achat d’un ordinateur ainsi que tous les logiciels préinstallés. Un texte de loi incitant à une liberté de choix du consommateur est encore loin ! Soutenons le combat des associations qui se battent pour notre liberté !

Au niveau du particulier, lorsque vous êtes amené à discuter du libre (distributions ou/et logiciels), souvent les gens sont pour dans leurs mots et il suffit que vous découvriez leur équipement informatique pour voir ……Windows et parfois aucun logiciels libres dessus. Cherchez l’erreur ! Elle tient en deux mots : mensonges et hypocrisie !

J’ai récemment constaté qu’un membre de Mozilla avait largué les amarres pour d’obscures raisons, ce qui est loin d’être idéal alors même qu’il y a tant à faire. Encore de l’hypocrisie !

On peut dire qu’avec de tels exemples et ce n’est qu’une infime partie, le libre connait les embûches , les obstacles et tout ce qui se dresse sur son chemin mais la fidélité des développeurs et des internautes convaincues, les nombreux projets , les combats des associations apportent déjà suffisamment de puissance pour continuer le combat.

Et comme toute drogue , la dépendance à Windows et ses logiciels n’est pas invincible !

Publicités

2 commentaires sur « Hypocrisie et mensonges au sujet du libre »

  1. « A défaut de changer de système en passant à Linux pour les plus teigneux , commencer par l’exploitation de logiciels libres est un bon début. »

    Comment cela les plus teigneux ? 😀

    Que l’informaticien que tu cites soit un hypocrite, ça crève les yeux. Surtout quand ils disent que tous les postes sont passés sur du libre.

    En ce qui concerne le logiciel libre, il est vrai qu’il souffre de plusieurs facteurs : la préinstallation de MS-Windows, même si c’est illégal à la vue de l’article L-122-1 du Code de la Consommation, mais aussi des acteurs du libres dont certains veulent devenir des clones d’Apple.

    Oui, je parle d’Ubuntu et de sa maison mère Canonical. La distribution a apporté énormément pour faire prendre conscience de l’existence du logiciel libre, mais sa politique récente me rend réticent.

    Le libre se frayera un chemin d’abord et avant tout avec des logiciels comme Mozilla Firefox, LibreOffice, ou encore VideoLanClient.

    Le passage à l’étape suivante sera toujours plus délicate. Et c’est un vieux linuxien qui te parle ici. Mes machines n’utilisent rien d’autre que du linux depuis… 2006, environ ? 😀

    1. J’ai peut-être mal exprimé ma pensée mais par le terme teigneux , je voulais parler des entêtés à rester sous Windows et ne pas vouloir tenter l’aventure Linux.
      Effectivement Fred , dans le circuit des participants aux projets libres , on rencontre également de l’hypocrisie. Etre ambitieux c’est bien mais rêver de se voir au dessus des géants actuels est un peu fort. Car même si ce sont des qualités rarement intégrées , je crois que dans la philosophie du libre, il y a sobriété et humilité et certains acteurs du milieu ont tendance à l’oublier.
      Bref, faire semblant de faire pour ne rien faire , tel devrait être le credo de ceux qui nuisent à l’avancée dite normale du libre.

Les commentaires sont fermés.