Avant les ténèbres et l’oubli d’Isabelle Rozenn-Mari

Avant les ténèbres et l'oubli

Présentation de l’éditeur

« Un démarrage tout en légèreté…
Des secrets de famille à vous glacer le sang…
Une histoire d’amour à vous couper le souffle….
Des émotions, du rire, des frissons…
« Avant les Ténèbres et l’Oubli » est LE livre que vous attendiez… »

Méjane est une jeune fille dont la vie ferait pâlir d’envie n’importe qui.

Mais le jour de son anniversaire, tout commence peu à peu à basculer et les questions se succèdent alors, toutes plus étranges et plus incroyables les unes que les autres…

Qui est ce garçon énigmatique, pour ne pas dire insaisissable dont elle fait la connaissance sur la plage ?
Et d’où vient ce sentiment fulgurant qui s’abat soudain sur elle ?

Qui est cet homme mystérieux qu’elle aperçoit soudain chez sa voisine alors qu’elle est censée vivre seule ?

Et pourquoi sa grand-mère, atteinte de la maladie d’Alzheimer, se met-elle précisément à retrouver sa lucidité ce jour-là, et pour quelle raison la prévient-elle de ne pas se fier à ce qu’elle voit ?
Et surtout, pour pourquoi insiste-t-elle pour lui remettre le journal intime de sa propre grand-mère ?
Quels secrets inavouables renferme-t-il réellement ?

Tandis que les prédictions de sa grand-mère se précisent, Méjane s’aperçoit que le garçon de la plage connaît peut-être les réponses aux questions qu’elle se pose…

De découvertes époustouflantes en rencontres incroyables, Méjane va devoir devra abandonner derrière elle toutes ses convictions et avancer à tâtons sur le ténébreux chemin de vérités qu’elle n’était peut-être pas prête à accepter…

« A présent… êtes-vous prêts à soulever un coin du voile ?
Oui ?
Vous êtes sûrs ?
Alors entrez… et découvrez les secrets et les mystères du monde de l’Occulte… »

Ce roman a pour socle « L’Héritage des Damnés ». C’est en quelque sorte une suite, mais sans en être vraiment une car chaque livre peut se suffire à lui-même. Si vous choisissez de lire les deux livres, commencez néanmoins par « L’Héritage des Damnés », sinon toute l’intrigue du livre vous sera révélée dans « Avant les Ténèbres et l’Oubli » !

Mon Avis

Après l’excellente surprise de L’Héritage des Damnés dont je vous avais parlé il y a quelques semaines dans un précédent article et l’excellente chronique de Thalia, le nom de cette auteure inscrit sur une cover d’ebook n’est pas loin de devenir un gage de qualité à lui seul.

Pour avoir eu le privilège de découvrir en exclusivité son nouveau roman “Avant Les Ténèbres et L’Oubli”, je me retrouve une nouvelle fois bluffée.

Un livre qui m’a véritablement enthousiasmé pour cette suite mais dans un tout autre environnement. Une certaine retenue m’a été nécessaire le temps de rentrer dans l’histoire et une fois fait ce fut un décollage immédiat.

Pour un coup d’essai avec L’Héritage des Damnés qui fût un coup de maitre, Isabelle Rozenn-Mari a su placer haut le niveau de son histoire avec ce nouveau roman entre humour,terreur et romance comme l’indique si bien le résumé de présentation.

Dans l’histoire , nous faisons connaissance avec Méjane, sa famille, ses amis,ses amours et tous ses secrets de famille dans lesquels elle se retrouve embarqué. Entre manipulation, effets de terreur et difficultés quotidiennes, Méjane doit faire face à de nombreuses situations lui étant totalement inconnues. L’héroïne se retrouve au centre de différents mécanismes et dans lesquels l’auteure a su diablement bien intégré des sentiments de terreur. Une histoire encore plus juteuse une fois bien dans l’intrigue.

La force de ce roman au même titre que le précédent est le talent d’Isabelle Rozenn-Mari à savoir si magnifiquement bien manipuler le lecteur et qui nous livre du suspens à souhait. On ressent une véritable maitrise du sujet doublée d’une capacité à tenir en haleine.

Difficile de démêler le vrai du faux et on aurait pu croire qu’après le succès de L’Héritage des Damnés, l’auteure aurait eu besoin de s’octroyer un peu moins d’investissement mais au contraire , de nouveau, elle a mis le paquet et de nouveau dans le mille!

La profondeur de l’histoire fait froid dans le dos et offre un bon moment de lecture.

Un livre à ne pas rater pour les amateurs du genre et sans doute une des excellentes sorties à retenir en ce mois d’Octobre pour l’auto-édition.

La seule chose que je trouve regrettable est l’absence d’un environnement lugubre comme la maison dans le précédent roman.

Un conseil, filez-vite car l’auteure affiche son livre à un prix de lancement de 0.99€ avant son tarif de croisière à 2.99€.

Bon à savoir également, le site de l’auteure est en cours de finition , je vous en communiquerai le lien ultérieurement.

Une auteure à suivre.

Bonne lecture !

Publicités

2 commentaires sur « Avant les ténèbres et l’oubli d’Isabelle Rozenn-Mari »

  1. Tout d’abord, merci Agnès d’avoir pris le temps de lire mon livre, et bien sûr pour cette très sympathique chronique !!
    C’est vrai que le contexte de ce livre est différent du premier, à bien des égards d’ailleurs, car il est de plus écrit à la première personne.
    J’ai tenté de faire passer de nombreuses émotions dans ce roman, j’espère que cela se ressent, et aussi de créer un effet « visuel » sur les descriptions que j’ai pu faire.
    Quant aux sujets que j’ai pu aborder concernant le monde de l’Occulte (suspense…), j’avoue, j’ai beaucoup potassé ! 😉
    J’espère que les lecteurs de Destination Passions qui découvriront ce nouveau roman l’apprécieront également ! Je serai par ailleurs très heureuse d’échanger avec eux sur le sujet, sur Twitter ou Facebook si ils se manifestent.

    Encore merci Agnès et à très bientôt ! 🙂

    Isabelle

    1. Pas de problème Isa, il était déjà prévu au planning de ce que j’appelle mes lectures plaisir. Ta maitrise du sujet est vraiment excellente une fois de plus, tu as su créer des tas d’effets qui ne se voient qu’en les ressentant et les constatant à la lecture. Tout ceci est une sérieuse confirmation de tout ton talent.
      Amis et lecteurs du blog, n’hésitez pas à entamer la discussion avec l’auteure ou/et lui poser des questions.

Les commentaires sont fermés.