Deux ans de lecture numérique: bilan

J’avais envie de faire un petit bilan avec vous après deux ans de lecture numérique donc voyons tout ça ensemble.

Avant de passer aux autres étapes, on peut parler avant tout d’une véritable révolution,d’un nouveau mode de lecture. C’est une nouvelle manière de faire, de gérer ses livres et ses achats ou acquisitions. Un moyen de fonctionnement qui apporte ses différences en comparaison du mode papier.

Matériellement, c’est une autre étape et la concurrence est rude surtout parmi les possesseurs de liseuses. Perso, je ne me suis pas plus posé de question que ça début Novembre 2012 lorsque j’ai commandé ma première Kindle non tactile. J’avais l’impression de me lancer dans une nouvelle aventure. Je m’y suis mise très vite et ma liseuse m’est rapidement devenue indispensable au quotidien. Pour des raisons de séjours à l’hôpital, je me suis offert la paperwhite 3G en novembre 2013 car ayant énormément de livres, il m’est impossible de retenir le 4ème de couverture de chaque bouquin.

Un mode de lecture devenu facile pratique et dans l’air du temps. Avoir constamment avec soi toute sa bibliothèque est quand même sympa et ça évite le stockage hors-norme sur des étagères.

Autre chose qui a une énorme importance, un mode de lecture qui donne l’occasion de découvrir d’excellents auteurs totalement inconnus et de lire de fabuleuses histoires. Pour n’en citer que quelques uns, la découverte de Christelle Morize, Isabelle Rozenn-Mari, Jérôme Dumont, Eric Hurtrez, Alice Quinn,Martin Rouillard,Stereden,Wendall Utroi ….. et la lecture de livres tels que Les Morsures de L’Ame, L’Héritage des Damnés,la série Rossetti & MacLane, Palace en Enfer,la saga Cauchemar , Sang Issue, Un Genou à terre ont été les meilleurs moments de lecture que j’ai passé et ce n’est pas fini !

Restant très satisfaite de ma liseuse, en deux ans, j’ai lu à peu près 220 livres en essayant de varier le plaisir même si je garde une préférence pour le polar et les thriller.

M’en reste beaucoup à lire, notamment des commerciaux auxquels je reste fidèle tels que Sire Cédric, David Foenkinos, Harlan Coben, Michael Connelly, Linwood Barclay,Stephen King. Ce qui montre la variété de ce qu’on peut trouver dans une liseuse. Ce que j’apprécie comme tant de lecteurs, ce sont de bénéficier de la gratuité des grands classiques et des promos régulières. Bravo aux auteurs sur ce point !

Me reste seulement deux points sur lesquels je m’exprime peu: L’attitude des fans de Kobo qui est lamentable avec ceux qui ont des Kindle et l’avenir sur le long terme de la lecture numérique à propos duquel je reste encore réservée.

Bref, deux ans de lecture numérique qui n’a été que du plaisir, de sympathiques rencontres. Que du positif !

Pour ceux qui ne sont pas encore convaincus , je peux vous dire que vous ratez une sacrée aventure et vous vous privez de beaucoup de plaisirs.

Je file, il faut que j’aille choisir le livre que je vais commencer aujourd’hui !

Publicités

16 commentaires sur « Deux ans de lecture numérique: bilan »

  1. J’ai du acheter ma Kindle non tactile à la même époque. J’ai cependant moins lu – juste une quarantaine de romans environ. Et j’apprécie le confort de la kindle largement supérieur à celui du format papier.

  2. Quelle est l’attitude des fans de kobo dont il est question ?
    J’ai une kobo, elle me convient, la kindle ne me plaisait pas, mais nous achetons selon nos critères. J’en déduis qu’il y a une forme d’ayatolisme des kobo maniaques ? Il faudrait que je lise plus de blogs pour en prendre conscience, quand on me demande je recommande kobo, cerets mais de là à ostratiser les kindle faut pas pousser

    1. Laurent, il n’est pas question dans mon court propos de stigmatiser tous les possesseurs de Kobo comme concernés, je ne suis pas là pour une énième guerre des marques,chacun choisissant la sienne mais ayant été en contact avec de nombreux maniaques de la kobo comme tu dis, ces personnes avaient une attitude de rejet et d’agressivilité envers les possesseurs de Kindle et leur communauté tout simplement. C’était regrettable car ça n’avait qu’un seul et même but, la promotion de la lecture numérique. Me concernant, un possesseur Kobo est le bienvenu,je ne refuserai pas le contact à la condition qu’il n’essaie pas mordicus de me convaincre que la sienne est la meilleure. Ravie pour toi que tu aies trouvé une liseuse adaptée à ce que tu recherchais.

  3. Kobo vs. Kindle, c’est un peu comme Apple vs. windows 😉
    Chacun ses outils et ses « cages dorées » (c’est peut-être une partie de la réponse à l’animosité qui peut parfois exister, la Kindle étant emblématique de l’éco-système Amazon). Personnellement, j’utilise un kindle paperwhite et une Kobo Aura, notamment pour relire et vérifier mes ebooks avant publication. À l’utilisation, je préfère le kindle, mais c’est personnel.

    En dehors de ça, je suis, comme Christelle, très heureux d’avoir contribué à te faire passer de bons moments 😉

    1. Jérôme, tout le petit réseau compte sur toi pour d’autres bons moments de lecture avec la bande de Gab.C’est une grande satisfaction de voir tant de lecteurs sur liseuses apprécier ce mode de lecture.

  4. Pour mon achat, je m’étais basé sur un test du site des numériques et j’ai une Kobo Aura. Je l’utilise peu car je suis toujours un vieux con qui aime le contact avec le papier (en format poche, plus petit et beaucoup moins cher 😉 ).
    Sinon, et je peux me tromper, la kindle ne supporte pas l’ epub.
    Si c’est le cas, je vais le dire partout partout Mr Bézies ;-). (salutations libristes et linuxiennes, je tourne sur Mint).
    Bonne soirée à tout le monde !

    1. Pour ce qui est du support des epubs, en effet, il est inexistant sans le passage par un outil comme Calibre.

      Il faudra que je retrouve l’article sur le flicage des utilisateurs de Kobo.

      Sinon, pour ta distribution, je dirais qu’elle a commis une énorme boulette : ne pas prendre comme base la Debian GNU/Linux.

  5. Tout à fait d’accord pour Mint mais je la trouve suffisante pour mon utilisation.
    Si tu retrouves l’article, cela risque de beaucoup m’intéresser.
    Sinon, et je parle aussi à la blogueuse de ce site, laquelle conseillerez-vous pour un ami qui veut si mettre ?

    1. Arnaud, pour répondre à ta question, je dirais que la meilleure liseuse est celle qui satisfait le plus les besoins et paramètres importants pour le consommateur donc en conseiller une sans savoir cela de ton ami, je ne m’y risquerais pas et surtout je me méfierais de tout ce qui est tests et conseils sur les nombreux sites car ce n’est jamais anodin et surtout jamais impartial. Demandes mon email à l’ami Fred si tu veux qu’on s’étende sur le sujet.

  6. Et selon ses capacités 😉
    Sinon, ok pour ta réponse Agnés sur les tests. Les conflits d’intérêts existent mais sur un plan juste à côté, moi (grand ignorant !), je trouvais très bien le PDF avant. Sur une liseuse, epub, rien à voir : flexible et très léger. Le format Amazon ne doit pas être en reste je pense.
    Je pensais à des conseils comme le rétro-éclairage pour le confort, loin de moi une quelconque guéguerre de marques.
    Bonne soirée.
    ( Sus à Archlinux, ça c’est mon côté taquin ! 😉 )

    1. Je crois savoir que certains utilisateurs ont noté un certain décalage au niveau de la luminosité entre les kobos et les Kindle.En ayant vu une kobo, j’ai pu constater davantage de blancheur sur les Kindle. Pourquoi, comment ? Je n’ai pas fait de stage dans les labos pourr ça ;). Je peux seulement dire que l’éclairage est un facteur que j’apprécie grandement niveau confort sur ma liseuse avec également une grande simplicité d’utilisation de la petite machine.Un ensemble qui peut jouer sur la satisfaction générale.Quand au PDF, même s’il reste lisible sur les liseuses,ce n’est pas l’idéal car ça reste un format qui ne peut subir les fonctions de zoom et d’agrandissement des images ou de polices d’écriture. Il est clair qu’une housse avec lumière intégrée pour les Kindle par exemple est loin d’égaler la qualité d’éclairage des modèles paperwhite donc si facteur important, y’a pas photo. Après c’est qu’une question de marque !

Les commentaires sont fermés.