Saga Cauchemar d’Eric Hurtrez

cauchemar

4ème de couverture

Paris, la capitale. Cinq crimes d’une cruauté extrême, En dix jours. Le capitaine Jack Hoffman, brillant flic mais devenu, depuis peu, arrogant et misanthrope est donc chargé de l’affaire. L’enquête piétine. Il avance dans un labyrinthe obscur, autour d’un puzzle sordide à reconstituer. Hoffman décide de demander de l’aide à son amie journaliste, Nicky Foster, souvent sollicitée par la police. Tous deux vont tenter de remonter la piste de ce tueur en série et découvrir peu à peu ce qui les relie tant à ce mystérieux assassin.

cauchemar 2

4ème de couverture

Pour ce nouvel opus noir, Jack Hoffman tente de comprendre les motivations qui ont poussé son amie Nicky à enquêter puis à traquer ses violeurs. Ses investigations vont le conduire à identifier des bizarreries de procédures, des éléments tronqués, truqués, bourrés de faux témoignages ou de protocoles à l’aspect mafieux… Il va rapidement se rendre compte que ces évènements passés ne sont qu’une machination orchestrée par une organisation machiavélique dont les desseins vont bien au-delà des actes horribles commis par son amie, elle-même, manipulée malgré elle. Les lugubres méandres d’une affaire vieille de trente ans vont resurgir et venir éclabousser les tabloïds d’aujourd’hui et mettra au grand jour toutes ces aberrations morbides.
Ce second opus de la trilogie Cauchemar vous plonge au cœur d’une transition macabre et déroutante. Une terrible esquisse à l’ultime épisode.
Accrochez-vous, l’ultime volet vous emportera tellement loin que vous n’en reviendrez sans doute pas…

cauchemar 3

4ème de couverture

Dans ce troisième volet, Jack Hoffman découvrira la vérité sur tout ce qui l’entoure depuis cette sombre affaire de vengeance. Mais pour cela, il devra plonger au plus profond d’une spirale infernale, jusqu’aux frontières de l’impensable.
Au-delà des limites supportables.
Il verra à quel point les racines du mal ont pris naissance au plus profond de sa mémoire et auront encore prise dans le présent. Pourtant, malgré son expérience du terrain, il ne pourra compter que sur lui s’il veut venir à bout de ce cauchemar interminable.

Mon avis

J’ai volontairement attendu le terme de ma lecture de ces trois livres afin de vous en parler plus en détail ainsi que de son auteur Eric Hurtrez.

Il y a quelques mois, j’avais découvert par hasard le premier opus de cette saga Cauchemar et en voyant la cover et découvrant un quatrième de couverture plus qu’alléchant, je m’étais littéralement jeté dessus.

Quelle ne fut pas ma surprise après la lecture, je comprenais que je m’attaquais à du lourd. Je découvrais un nouvel auteur réservant de nombreuses surprises et faisait connaissance avec des personnages attachants, un ton et surtout une ambiance bien particulière.

J’en étais sortie véritablement impressionnée à tel point que j’ai eu la sensation d’y retrouver certains facteurs de Sire Cédric, auteur du même genre que je suis depuis longtemps.

Le deuxième opus Pas de Gloire sans Chimère a été l’occasion de constater le véritable potentiel de cet auteur qui élargissait certains facteurs encore insuffisamment utilisés comme la variété d’ambiance, une manipulation bien à lui du lecteur. La chose qui reste je crois la plus impressionnante concernant l’auteur est son talent à exploiter le suspense.

Je dois dire que ce deuxième m’a laissé des émotions et un ressenti indéfinissable sur le moment. je vous en parlerais plus loin.

Le troisième livre Renaissance Fatale sorti il y a peu a d’abord été un grand plaisir de retrouver les différents personnages et notamment Jack, le capitaine et chef d’enquête.

Lu et fini il y a tout juste quelques jours, en commençant j’avais une sensation de réserve face à ce à quoi je m’attaquais car j’avais l’impression que j’allais encore être surprise et ça a été le cas. L’auteur se montre pointilleux et manipulateur sur des points tels que l’esprit d’équipe et le côté solo.

Lisant beaucoup de polar / thriller question de préférence littéraire, l’impression indéfinissable dont je vous parlais précédemment est qu’en commençant de lire le deuxième livre Pas de Gloire sans Chimère, j’ai senti la fin du…..troisième Renaissance Fatale.

Eric sait grandement nous divertir en nous offrant de bons moments de lecture grâce à cette saga qui reste un ensemble impressionnant avec une écriture de qualité et précise à la fois. Il sait parfaitement créer une atmosphère propice à une ambiance tel un film d’horreur ainsi que surprendre ses lecteurs et c’est particulièrement troublant. C’est haletant, angoissant et diaboliquement rythmé.

Une saga d’une réelle profondeur mêlée à une puissance sans borne, un auteur qui va loin dans ses idées et sait admirablement bien les exploiter.

A noter que Franck Thilliez s’est intéressé aux écrits d’Eric, les as lu et a émis un avis positif. Encourageant…..

Si je devais marquer une petite préférence sur ces trois livres, je dirais le deuxième pour l’intensité du travail de terrain.

C’est du thriller littéralement envoûtant, mettez votre ceinture !

Pour les bonnes nouvelles, le quatrième opus est déjà écrit, l’auteur va entamer la phase de correction et nous réserve encore d’autres surprises……

Pour ceux que cela intéresserait, je vous renvoie vers un article du journal régional au sujet de l’auteur.

Le site de la saga

La page Twitter de l’auteur

Prenez la température de l’ambiance au travers de cette vidéo de présentation

Premier opus de la saga

 

Bonne lecture !

* cliquez sur les covers pour accéder aux pages Amazon correspondantes qui soit dit en passant sont disponibles à petit prix

Publicités

2 commentaires sur « Saga Cauchemar d’Eric Hurtrez »

  1. Bonjour et merci de cet éloge !
    J’aspire en effet à surprendre et me faire repérer pour ce côté réaliste et spécifique.
    La recherche de la vérité doit forcément par une longue recherche en termes de réalisme et d’authenticité.
    Parfois, il m’est arrivé de jouer avec la géographie mais c’était avant-tout pour coller à mon idée de scénario… mais chut…

    En tout cas, un grand merci.

    Eric Hurtrez

Les commentaires sont fermés.