La semaine web du 7 Juin 2015

Oublions les grandes chaleurs et voyons ce qu’il s’est passé sur le web.

IDBoox : Balzac, le répertoire en ligne dédié aux auteurs

Next INpact : Données personnelles: l’estomac des géants américains menacé devant la justice européenne

ActuaLitté : L’Odyssée bientôt au cinéma par le réalisateur de Hunger Games

IDBoox : Un réseau social de critiques de livres en 140 caractères

Nalaweb : Windows 10 : Microsoft installe un “patch” adware et vous force à l’adopter

IDBoox : Comment vraiment effacer ses données personnelles sur Androïd

Marie Lebert : Chronologie du livre numérique, des origines à nos jours

ActuaLitté : Des ouvrages anciens et des trésors du patrimoine à découvrir

Le Crabe Info : Pourquoi protéger sa vie privée sur internet ?

Bon dimanche à tous !

Advertisements

4 commentaires sur « La semaine web du 7 Juin 2015 »

  1. En voilà, un article des plus intéressant !
    Je reçois en permanence, une invitation de Microsoft pour installer cette fameuse mise à jour. Je vais la masquer pour être tranquille.
    A chaque ouverture de mon ordinateur, elle est présente.
    Merci Agnès.

    1. N’oublies pas de la désinstaller avant de refaire une nouvelle recherche des mises à jour et la masquer seulement pour terminer. De mon côté c’est nickel, j’en suis enfin débarrassée 😉

  2. Je réfléchis pas mal en ce moment à la protection de mes données et à mes prochaines bonnes habitudes sur le net. Merci donc pour le lien crabeinfo.
    Avec cette loi sur le renseignement qui se pointe, on peut légitimement s’inquiéter.
    Benjamin Bayart, dans un débat video faisait remarquer ce point au politique présent: grosso modo : vous allez voter cette loi. Si un certain parti prend le pouvoir en France, il se peut que vous vous en mordiez les doigts…
    Les politiques se sont bien entendus exclus eux-mêmes de la surveillance bien sûr…
    Sans tomber dans la paranoïa ni le dramatisme : c’est pas très jouasse tout ça 😦

    1. Tu as raison de t’interroger sans pour autant en devenir parano. A mon avis, éviter d’avoir un compte Facebook est une sage décision car c’est à mon sens la plus grosse machine à broyer les données personnelles et à manipuler ses utilisateurs. Les prises de conscience sont de loin la plus haute protection. D’avis que le lien de l’article de qualité de Crabe Info était à relever pour vous le faire partager.

Les commentaires sont fermés.