Les Loges du Mal d’Enzo Bartoli

Résumé

Le roi se meurt est à l’affiche du théâtre du Palais Royal. Mais ce soir, le drame ne se jouera pas sur scène. Peu avant la représentation, Albin Clavel, le comédien vedette, est retrouvé sauvagement assassiné dans sa loge par un individu que personne n’a vu ni entrer, ni sortir…
Mais pourquoi cette mise en scène sordide ?
S’agit-il d’un drame en un seul acte ?
Et si les coulisses dissimulaient d’autres crimes inavoués…

Mon avis

Retrouver l’auteur Enzo Bartoli est toujours un immense plaisir et avec la sortie récente de ce nouveau polar Les Loges du Mal, je n’ai pu attendre pour le lire.

Avec la qualité qui est la sienne, découvrir un nouveau Bartoli me laisse toujours un peu sur la réserve du fait de l’effet de surprise.

L’intrigue se passant dans le milieu du théâtre, un environnement qui m’intéresse au plus haut point, je suis rentrée dedans tête baissée avec peut être un simple et discret souhait, y retrouver un zeste de l’ambiance du célèbre fantôme de l’opéra de Gaston Leroux deux environnement très proches.

Il y a toujours un moment que j’apprécie très moyennement à la lecture d’un livre, c’est le début et toute cette partie plus ou moins longue selon les auteurs pour arriver dans l’histoire. Là, je n’ai pas eu à me poser la question car dès les premières pages, c’était du 100% action donc ça promettait un sacré moment de lecture !

Avec l’équipe des OPJ, Sylvain Boulay,Gilles Tissandier,Pascal Guilbert,Guilhem Lanternier et le petit dernier Chadly Limam de l’IJ c’est pied au plancher qu’ils vont résoudre cette énigme qui nous engloutie totalement sans s’en apercevoir.

L’auteur a l’art du dialogue qui se veut fréquent contrairement à de trop longs passages de descriptions et qui peuvent parfois lasser les lecteurs. C’est donc un très bon point pour Enzo Bartoli qui a voulu avec Les Loges du Mal nous emmener dans une intrigue captivante et originale après un Curriculum Mortem de haute voltige et Enquête à l’Arrivée qui une fois de plus se démarquait par le talent de son auteur.

On alterne les contrastes, les rebondissements,le rythme, la précision du savoir d’Enzo Bartoli qui semble être né dans le milieu artistique tant il semble si bien connaitre cet environnement.

Un livre simple, efficace et percutant. Un ensemble de qualité et d’une grande intelligence qui vous assure un bon moment de lecture.

Rendez-vous pour le prochain Bartoli !

Publicités

Un commentaire sur « Les Loges du Mal d’Enzo Bartoli »

  1. Cette chronique me donne envie de lire le livre. J’aime beaucoup le rythme des dialogues dans un roman. C’est plus facile de connaître les protagonistes.
    Je vais le mettre dans mes envies. Pour le moment, je dois réduire ma PAL et ce n’est pas encore gagné.
    Merci Agnès. 🙂

Les commentaires sont fermés.