Petit bilan littéraire de ces dernières semaines

Comme certains d’entre vous le savaient, j’étais absente ces deux dernières semaines mais n’ai pas chômé côté liseuse alors faisons ensemble un petit bilan.

LECTURES

Un des tout premiers livres que j’avais dans ma liseuse depuis bien longtemps et dont je repoussais la lecture de par ma passion pour certains grands auteurs tels que Hugo, Zola, Balzac,Verne,Maupassant,Dickens,Dumas,Flaubert….Zola est un véritable sondeur de l’âme humaine et cette histoire permet de voir à quel point il l’exploite et de différentes manières. Lu quand j’étais ado, un livre relu maintenant t qui me laisse un effet beaucoup plus intense et qui a de quoi marqué. Le style de Zola est vraiment particulier et fort. Un excellent moment de lecture.

Une bonne petite découverte au gré d’un de mes surfs sur Amazon. Je ne connaissais ni l’auteur ni le livre mais le 4ème de couverture a fait tilt et je me suis lancée. La bonne histoire a déjà fait son effet et au fur et à mesure j’au pu prendre la température du style de l’auteur et de sa manière de travailler. J’ai beaucoup apprécié la structure générale qui apporte beaucoup de sérieux en dehors du fait que je me faisais plaisir avec mon genre littéraire favori. Si vous êtes fans du genre, vous ne serez pas déçus car les auteurs peu ou pas connus font parfois du très bon boulot.

Une autre bonne découverte pour laquelle je m’avançais également en territoire totalement inconnu même si j’ai appris depuis qu’Arnaud Milloux était bourguignon. Tiens, tiens…..Difficile de résister au 4ème de couverture, une histoire passionnante et un très bon travail de son auteur. Bref, un ensemble qui mérite amplement le détour.

Depuis mon envie de me replonger dans cette histoire mémorable qui a marqué des générations, j’étais curieuse de voir l’effet que cette relecture me laisserait à l’âge que j’ai maintenant.Je ne m’attendais pas à un tel choc et bien que le livre soit relativement long, on ne voit pas les pages défiler tant c’est passionnant. L’art des mots de Malot est tel un tableau qui a laissé une sacrée empreinte. Je vais tâcher de me trouver un DVD du livre.

Acquisitions

Faisons un petit tour bref de mes dernières acquisitions car il y en a eu quelques unes.

Sorti le 22 chez LCI, cette compilation des œuvres d’Hector Malot était l’occasion rêvée d’avoir ma dose de l’art des mots de l’auteur. Après la relecture toute récente de Sans Famille et ce grand moment de lecture, voilà une bonne réserve des œuvres les plus connues de l’auteur. Il y aura de quoi faire !

Je ne connaissais pas du tout ce livre ni l’auteur et voilà que l’ami Aldrick, un fidèle de Fred me parle de ce bouquin. Depuis la liseuse, j’ai découvert le 4ème de couverture qui a fait son effet et je n’ai pas pu résister. Sans l’avoir encore lu, cela m’a un peu fait penser à Je Suis Une Légende de Richard Matheson. Une bonne lecture à venir donc !

Accro de la série les enquêtes d’Olivia Kasner de Sarah King dont Renaissance est le tome 10 et tout récemment sorti, je n’allais bien évidemment pas passer à côté. Mieux, je l’ai commencé hier soir ! Un bon polar avec une équipe solide et des enquêtes passionnantes au fur et à mesure. Une série addictive !

Aucune précommande n’est à signaler cette fois dans ce petit bilan donc on zappe la rubrique pour cette fois-ci.

N’hésitez pas à cliquer sur les covers pour la redirection sur Amazon.

Bonne lecture !

Publicités

6 commentaires sur « Petit bilan littéraire de ces dernières semaines »

  1. En effet, que de lecture !
    En ce qui concerne Emile Zola, je n’ai pas lu beaucoup de ses livres. Nana, Au Bonheur des Dames et la Curée, si ma mémoire est bonne. Lecture proposée pendant mes années lycée.

    1. Ah, les lectures imposées au lycée… Je rajouterais le dernier tome de la saga des Rougon-Maquart, « Le docteur Pascal » qui n’est pas trop mal.

      Sinon, j’ai été dégoûté des grands classiques durant des années par la suite.

      1. On y est tous passés par ces satanées lectures à l’école et quelle corvée !Perso, un m’a toujours marqué même à l’époque quand on l’a étudié et reste encore mon livre préféré, c’est Vipère au Poing d’Hervé Bazin

  2. Effectivement, tu n’as pas chômé ! De bon souvenirs pour certains titres, l’effet d’une madaleine de Proust

    1. Tu t’en doutes, difficile de faire sans la liseuse ! Et puis j’ai une telle réserve dedans ainsi que dans le cloud que j’essaie de garder un rythme de croisière correct

Les commentaires sont fermés.