Après moi le déluge de Matthieu Biasotto

Résumé

Deux trajectoires, une rencontre. Elle n’est pas d’ici. D’ailleurs chez elle, c’est nulle part. D’un côté Alep, de l’autre Marseille. La Syrie, la France. Elle… et moi… Elle voulait juste une main tendue, juste un peu d’aide… Je ne suis pas la bonne personne et cette nana enfermée dans le coffre de ma voiture l’ignore. Je devais mourir, elle voulait vivre. Mauvaise personne, au mauvais endroit, au mauvais moment… Certains appellent ça le Destin… Ce qui va se passer par la suite m’appartient. Ça va tout changer, à jamais.
On peut courir pendant des années, s’étourdir, s’enivrer, s’enfoncer dans des mauvais choix ou dans l’illusion d’avoir bien fait. On peut se mentir éternellement mais, quoi qu’il arrive, le passé finit toujours par nous rattraper.

Mon avis

S’attaquer à la lecture d’un livre de Matthieu Biasotto reste toujours un moment très spécial du fait du talent de l’auteur et des nombreuses surprises que ce dernier inclue la plupart du temps dans son travail.

J’ai donc débarqué dans Après Moi Le Déluge avec une certaine retenue car je m’attendais à du lourd et ce fut le cas.

J’ai commencé par être déstabilisée par le choix de l’auteur et la prise de risque importante concernant la structure de son histoire. Dans la première moitié du livre, on a affaire à deux histoires bien différentes, le mal-être et les ennuis d’Axel et d’autre part le départ en exil d’Alep de Zeina, sa mère Nour et Bachir et malgré l’alternance de ces deux histoires on passe un long moment à se demander quel est le rapport entre les deux. A la moitié du livre on comprend pourquoi car ces deux histoires se rejoignent.

Et plus vous tournez les pages de ce livre, plus les choses deviennent étourdissantes et bouleversantes. Il est incontestable que Matthieu a su travailler dignement sur le ressenti des lecteurs car on passe par toutes les couleurs entre la crainte, la peur, l’horreur, la colère pour finir par de l’émotion ce qui d’ailleurs apporte une fin de grande classe à l’histoire.

Un livre qui touche au thème des migrants , sujet oh combien d’actualité et qui permet sans aucun doute d’en remettre certains droits dans leurs baskets par rapport à ce lourd problème politique.

Après Moi Le Déluge restera une histoire qui me touche profondément tant l’auteur a su travailler le tableau qu’il nous offre. C’est un ensemble oppressant, dégoutant, terrible mais tellement rempli de justesse de par le style de l’auteur qui a su être percutant et vous offre une intensité de la réalité.

Evidemment un ensemble rythmé avec une intrigue qui nous tient en haleine jusqu’au bout, des mots qui vous transpercent et vous font ressentir de la rage par moment.

Très difficile en effet de ressortir étanche d’une telle histoire. Un ensemble brillant, très puissant et duquel l’auteur peut être fier. Quel travail !

Un livre qui me laisse admirative, un énorme coup de cœur .

Bonne lecture !

Advertisements

Un commentaire sur « Après moi le déluge de Matthieu Biasotto »

Les commentaires sont fermés.