Du Feu de l’Enfer de Sire Cédric

L’histoire

Manon maquille les cadavres, Ariel maquille les voitures. Elle est thanatopractrice, il est délinquant. Ils sont frère et soeur. Un jour, l’une des combines d’Ariel tourne mal
et Manon se retrouve complice malgré elle. Lorsque les assassinats les plus sordides s’accumulent autour d’eux, traçant un jeu de piste sanglant vers une secte satanique, le capitaine Raynal s’intéresse à leur cas. Commence alors une traque qui brouillera
les limites entre alliés et prédateurs et mettra à l’épreuve les liens du sang.
Sire Cedric revient en chef d’orchestre du suspense et des frissons, avec un nouveau
concerto qui fait la part belle au souffle du vent dans la nuit noire et aux gémissements des corps torturés. Subtil et maîtrisé, ce conte d’horreur moderne allie à la justesse d’une réflexion sur les relations familiales les retournements de situation les plus ébouriffants.

Mon avis

J’avais hâte de me jeter dans le tout dernier roman de Sire Cédric car je reste une fidèle depuis son tout premier livre. Connaissant suffisamment la plume magistrale de l’auteur, j’y suis allée sans la moindre retenue. Difficile de ne pas adhérer à une écriture aussi affutée et précise.

Si je devais utiliser un seul mot pour parler de ce livre, ce serait action car Du Feu de l’Enfer est un livre qui va vite et au cours duquel il ne faut pas s’attendre au moindre moment de calme. Au contraire, ce sont les nombreux rebondissements à grand renfort de vitesse qui donnent un tel rythme à l’action ce qui laisse peu de temps au lecteur pour connecter aux faits arrivant et notamment à l’accumulation de cadavres.

La structure générale reste parfaite pour vous amener dans l’ambiance de dingue et l’atmosphère dont vous vous rendrez compte très vite. Sire Cédric ne perd pas de temps à nous remplir des pages de descriptions mais sait nous garder brillamment dans l’action. Un seul conseil, attachez votre ceinture !

L’auteur nous apporte toujours autant de bonnes scènes bien sanglantes qui ont fait son succès et c’est sans doute dans ces moments là qu’on sent le mieux son plaisir d’écrire. Mais il est intéressant cette fois-ci de le voir exploiter le milieu des intouchables, un sujet oh combien d’actualité mais que chacun verra à sa manière.

Sire Cédric joue toujours aussi parfaitement avec ses lecteurs car il a su créer un gros effet de surprise au fil des pages, il a pris le temps de bien nous manipuler pour nous préparer à cette surprise et croyez-moi c’est véritablement brillant.

Il en devient presque inutile de parler du suspense dans un livre d’une telle intensité. On l’imagine facilement car entre le rythme, l’action, l’atmosphère et l’ambiance générale ce sera toujours dans le sens ascendant.

Si vous aimez les thrillers intenses, alors Du Feu de l’Enfer est fait pour vous.

Un livre puissant qui en retournera plus d’un, une belle réussite !

Publicités

Un commentaire sur « Du Feu de l’Enfer de Sire Cédric »

Les commentaires sont fermés.