Ce que je n’oserai jamais te dire de Bruno Combes

L’Histoire

« Joy, veux-tu être ma femme ? »
« Oui, je le veux ! », a répondu Joy à Guillaume avec une ferveur égale à la profondeur de l’amour qu’elle lui porte.
Et pourtant, le soir même du mariage, alors que la fête bat son plein, Joy s’évanouit dans la nature.
Guillaume, d’abord fou d’inquiétude puis ravagé par le doute, se perd en conjectures. La gendarmerie n’a rien trouvé de suspect, il semble que la mariée aurait elle-même décidé de partir.
Quand le prêtre qui les a unis lui dévoile la vérité, Guillaume est effondré. Car cette révélation, si elle témoigne d’un courage et d’une générosité sans pareils, remet en cause toutes ses certitudes d’amoureux passionné. Pourra-t-il pardonner à Joy de lui avoir caché ses tourments… et aura-t-il la force de lui tendre la main ?

Mon avis

J’avais découvert l’auteur Bruno Combes avec ses romans Le Secret de la Montagne Noire (2 tomes) et il fallait donc découvrir ce petit dernier qu’est Ce que je n’Oserai Jamais te Dire. J’ai été longue à porter mon attention sur le travail de Bruno car de nombreux lecteurs et lectrices surtout donnaient de ses livres une image faussée et vous savez pertinemment que le genre histoire d’amour n’est pas ma tasse de thé. Je me suis vite aperçue qu’il n’y avait pas que ça car l’auteur nous offre beaucoup de surprises et un style bien à lui que j’avais hâte de retrouver car il m’avait véritablement marqué avec ses précédents romans et je n’ai pas attendu longtemps avant de me plonger dans cette nouvelle publication.

Pour cette histoire, un début faisant son effet car Joy disparait et choisit d’abandonner Guillaume le soir de leur mariage. Dès ce moment là, les lecteurs sont pris au piège qui se referme sur eux avec une seule question , pourquoi , ce qui instaure un sentiment de dépendance pour avoir la réponse.

Le talent de Bruno Combes nous permet de nous attacher aux personnages, à leur histoire et tous les faits qui jalonnent leur vie. Mais l’auteur ce n’est pas que cela car il joue parfaitement avec nos émotions et notre ressenti, en clair il fait de nous ce qu’il veut, il nous manipule à sa manière.

Le point positif reste véritablement le style de l’auteur. D’un livre à l’autre, on retrouve une écriture simple et efficace qui a fait son succès. Mais néanmoins une double narration pourra en déstabiliser certains bien que la plume délicate de Bruno sache exprimer les choses.

Entre mystères,recherches et une atmosphère assez pessimiste, on découvre que l’action est omniprésente du début à la fin. l’auteur entretient à merveille la raison de la disparition de Joy.

Il semblerait que de nombreux lecteurs aient eu un vrai coup de cœur pour les petites introductions au début de chaque chapitre. Il faut reconnaitre que c’est adroit pour la structure générale. Cela permet une mise en condition des lecteurs pour ce qui nous attends dans les lignes et pages suivantes.

L’histoire nous offre aussi l’opportunité de voyager et ainsi de nous évader, c’est donc mission accomplie pour l’auteur.

Un livre qui m’a fait passer un très bon moment de lecture avec un style qui me marque à chaque fois.

Un récit riche en suspense pour un roman au charme indéniable qui est à recommander.

Publicités

Un commentaire sur « Ce que je n’oserai jamais te dire de Bruno Combes »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s