Nom de code : Mémé Ruth d’Alice Quinn

Résumé

Une comédie débridée
Un suspense captivant
Un personnage attachant
Découvrez Rosie Maldonne, elle vous attend.
Rosie est une jeune mère de famille sexy, impulsive… et en situation précaire.
Elle a un don spécial: se mettre dans des situations incontrôlables,
et tomber amoureuse ❤ à côté de la plaque.
Au resto du cœur, elle rencontre une SDF autoritaire qui la charge d’une mission :
porter un message au Yacht Club de Monaco.
Comme il y a des petits fours gratuits en perspective, Rosie ne se fait pas prier,
mais elle ne se doute pas qu’elle va déranger des individus prêts à tout…
Qui sont vraiment cette SDF et ce jeune clodo beau comme un Dieu ?
Qui est ce couple affairé qui s’intéresse de si près à elle et à son passé familial ?
En quoi le resto du cœur, les défilés de mode permettant la réinsertion de femmes en difficulté,
les chasseurs d’épaves recherchant des trésors, sponsorisés par le Yacht Club de Monaco,
el les repentis gardés au secret par les renseignements généraux
ont-ils à voir avec la cachette juive de sa grand-mère et les archives de la résistance?
Plus Rosie avance dans ce dédale, et plus elle réalise qu’il n’y a qu’une seule question à résoudre :
quel est le secret de sa mémé Ruth ?

Mon avis

Avec nom de code : Mémé Ruth, Alice Quinn signait le retour de l’amie Rosie Maldonne alias Cricri pour le plus grand plaisir de ses lecteurs.

Comme toujours, Rosie a l’art et la manière de toujours se retrouver au milieu des ennuis dans des situations pas possibles ce qui permet à l’auteur de si bien mélanger les genres comédie et policier.

Moi qui appréciait particulièrement le personnage de Tony et son bar le Select, je suis servie car la grande majorité de l’histoire se passe là.

L’auteur a su soigner beaucoup de points et je pense que sa parfaite maitrise est devenue une question d’habitude pour elle. Les personnages, les lieux, les faits et l’ambiance sont travaillés de manière millimétrée. C’est précis, soigné et diablement bien ordonné ce qui vous offre divers ressentis des plus agréables car on traverse beaucoup d’humour, de suspense, de sourires et bien évidemment le plaisir.

On retrouve une Rosie au meilleur de sa forme et toujours avec le grand cœur qu’on lui connait quand il s’agit d’aider les amis sans jamais réfléchir à quel point ça peut la mener dans des situations impossibles avec encore et toujours le côté unique et loufoque qu’on lui connait.

Un seul petit reproche, Rosie est censée travailler au noir chez Tony et dans cette histoire, le flic Borelli est très souvent présent au Select. Un pif de flic qui ne sent pas le travail au noir, c’est pas le top.

Je dois avouer que je marque une nette préférence pour ce T4 des différentes aventures de l’amie Rosie.

Un ensemble toujours aussi pétillant,truculent et rocambolesque à souhait. Un T4 qui tient un rythme frénétique et surtout toutes ses promesses.Ah ce côté déjanté , qu’est-ce qu’on aime ça !

Un livre savoureux à mettre dans vos liseuses, une véritable réussite !

Publicités

3 commentaires sur « Nom de code : Mémé Ruth d’Alice Quinn »

  1. merci Agnès! Super chronique! Pas une minute à moi aujourd’hui, suis par monts et par vaux avec ma fille, mais je m’occupe des partages divers dès demain! Mille mercis! Tu m’as donné la pêche pour la semaine!!! Bisou bisou

    Alice

Les commentaires sont fermés.