Les Larmes d’Alyssa d’Isabelle Rozenn-Mari

Résumé

La mort tragique, brutale et inexpliquée de l’homme qu’elle aimait conduit Alyssa à quitter Paris. Mais lorsque poussée par le désespoir et la culpabilité, elle s’installe à Daoulmar, petit village côtier breton, son arrivée déclenche une série d’événements aussi mystérieux que macabres.

Quel lien existe-t-il entre le meurtre sauvage d’une jeune fille, et ce deuil qu’elle vit comme un déchirement ?
Quel sinistre passé dissimule le village, et pourquoi la présence d’Alyssa fait-elle resurgir ses plus sombres secrets ?

Traquée, menacée, Alyssa va devoir se cacher.
Ou choisir d’affronter ses peurs les plus profondes…. »

Mon avis

Quel plaisir ce fût de retrouver la plume d’Isabelle Rozenn-Mari avec la lecture Les Larmes d’Alyssa après le véritable succès que fût Souviens-toi Rose…..

Je me suis lancée sans méfiance en totale confiance et une première surprise m’attendait dès le début.

Rarement un livre ne m’a donné autant de mal pour rentrer dans l’histoire. Je me disais que c’était sans doute pour de bonnes raisons mais je ne vous cache pas que j’ai failli abandonner plusieurs fois.

Au premier tiers du livre, les choses commencent à bouger un peu mais que ce fût long d’arriver dans un peu d’action. A partir de ce moment, j’ai lu le restant du livre avec une rapidité déconcertante.

On sait à quel point l’auteur sait brillamment mettre en valeur les thèmes choisis et comment passionner ses lecteurs. J’avais malgré tout une certaine curiosité de découvrir comment Isabelle allait construire l’intensité de son histoire.

Entre mystères, suspense, angoisse, l’auteur fût effarante de talent au long de cette histoire passionnante et tout simplement captivante. De nombreux rebondissements  sont le signe d’une parfaite maîtrise mais que de puissance et de profondeur. On a droit également à de nombreuses scènes effrayantes ce qui donne l’impression qu’Isabelle était constamment dans le soucis de l’ambiance.

Un thème et un sujet qui permettent à l’auteur d’exceller et de ressortir dans toute sa splendeur.

Un ensemble grandiose à ne manquer sous aucun prétexte.

Merci à Isabelle qui m’avait envoyé son livre avant sa parution et que j’avais téléchargé par la suite.

Publicités

3 commentaires sur « Les Larmes d’Alyssa d’Isabelle Rozenn-Mari »

  1. Merci pour cette chronique qui donne envie!
    Je vais le lire aussi pour cette fin d’été… D’autant plus que si tout va bien, Isabelle sera dans mon entretien d’auteur le dernier samedi de septembre. J’ai hâte de lui demander ses petits secrets d’auteure.
    Quelle coïncidence!

  2. Chère Agnès, je sais combien ces derniers mois ont été compliqués pour toi, et le fait que tu prennes le temps de lire mon livre et de le chroniquer me touche énormément. Merci beaucoup, que ce soit pour cette jolie chronique ou pour le commentaire laissé sur Amazon. :). Merci également pour ta sincérité. Elle donne toute sa crédibilité à ton blog. A bientôt pour de nouvelles aventures !

Les commentaires sont fermés.