Les Yeux du Mal de Sandrine Pialat

Pitch

Psychiatre dans le sud-est de Londres, Eleanor Rise se retrouve impliquée dans une enquête de police sur l’assassinat d’un homme dont le corps, retrouvé au milieu d’un parc, soulève bien des questions. Un corps mutilé, des indices déroutants, un nouveau cadavre et une vieille affaire qui refait surface…
Quel lien existe-t-il entre les victimes ? Pourquoi une telle cruauté ? À quel genre de tueur ont-ils vraiment affaire ?
Appelée par l’inspecteur-chef Lewis pour dresser le profil psychologique du tueur, Eleanor guidera la police à travers les méandres d’un esprit malin et cruel. Ce sera alors le début d’une enquête haletante pour le duo ainsi formé, les menant peu à peu sur les traces d’un tueur en série des plus machiavéliques.

Mon avis

Les Yeux du Mal de l’auteure Sandrine Pialat était dans la liseuse depuis un certain temps et me voilà pour vous en parler alors que j’en ai terminé la lecture il y a quelques jours.

Le livre s’ouvre avec un prologue, partie d’un book parfois zappé par certain(e)s lecteurs et lectrices mais qui ne doit pas faire oublier que cela peut avoir une utilité pour l’histoire que l’on s’apprête à découvrir.

On découvrira le hasard avec lequel se retrouve impliqué dans l’enquête un des personnages, ce qui apporte du piment à l’histoire.

L’auteure nous montre tout son  talent avec ce livre qui peut sembler léger au premier abord en matière d’action de rythme et d’intensité mais c’est trompeur car une maitrise parfaite et savamment bien travaillée du début à la fin de l’histoire vous engloutie au fur et à mesure des pages. Je ne sais pas comment Sandrine fait pour capter l’attention de ses lecteurs mais ici ça a rudement bien fonctionné. Comme quoi quand un auteur joue avec ses lecteurs, ça réserve toujours des surprises.

L’intrigue bien scénarisée fait ressortir ce côté trompeur dont je parlais et l’écriture accrocheuse finit de convaincre les plus récalcitrants pour finir sur un ensemble plus que convaincant qui en accrochera plus d’un(e) !

Avec ce livre, un bon moment de lecture assuré pendant lequel on décolle façon plaid et mug de café et sans attestation !

4 réflexions sur “Les Yeux du Mal de Sandrine Pialat

  1. Comment sortir du lot avec une histoire d’apparence classique ? C’est souvent ma question quand j’entame ce genre d’ouvrage… Et quand c’est réussi, j’oublie rapidement ma question pour me laisser embarquer dans l’enquête, être une sorte de témoin assisté, à défaut de participer. J’ai l’impression à te lire, que c’est réussi…

    • J’ai été agréablement surprise par le livre de Sandrine car malgré cette première impression d’absence de puissance finalement c’est un véritable jeu avec les lecteurs auquel se livre l’auteure et c’est brillamment réussi. De quoi te faire cliquer je suppose 😉

Les commentaires sont fermés.