Une maison oubliée de Sandrine Barbier Lombardy

Synopsis

Un village énigmatique, Malauzat, petit hameau de 1000 habitants situé en plein cœur de la chaine des puys, chargé d’histoires oubliées.
Une disparition d’enfant au sein même des murs du château de ce village.
Une jeune journaliste qui revient dans sa maison natale, une bâtisse vieille de 250 ans, située à quelques centaines de mètres de l’édifice.

Lucie, éditorialiste dans la rubrique « Festivals » du quotidien national Le Parisien en province, revient passer l’été dans la maison familiale qui l’effraie depuis toute petite.
C’est avec Olivier, lieutenant de police chargé de l’enquête, qu’elle va tenter d’élucider la disparition de Chloé, 4 ans.
Mais ce retour dans son village natal ne sera pas sans conséquences. Les fantômes de Malauzat, des âmes meurtries que le village tout entier a préféré oublier au fil des années, viendront l’aider à résoudre cette disparition et briser une bonne fois pour toute la malédiction de Malauzat.

Mon avis

Quand certaines lectrices m’ont parlé de ce livre, il n’en fallait pas plus pour piquer ma curiosité car correspondant tout à fait à mon environnement favori : maisons / manoirs pleins de mystères, hantés et le résumé de l’histoire a fini de me convaincre.

Ce court roman m’a permis d’en découvrir son auteure Sandrine Barbier Lombardy. Je devais donc m’attendre à tout d’où ma petite réserve habituelle.

L’histoire nous emmène en Auvergne pour un retour aux sources d’un des personnages ce qui offre une sensation de voyage.

Les nombreux mystères entourant le château du village agit comme un aimant sur les lecteurs. Nous nous retrouvons happés par le suspense démarrant très vite et très fort et bien entretenu tout au long du livre.

L’auteure a su travailler minutieusement la qualité de ses dialogues ce qui rend doublement captivant ce livre.

Une intrigue passionnante dont l’enquête bien menée apporte un zeste de romance ce que certains apprécieront

La malédiction et les mystères planant, les pages se tournent non-stop avec un plaisir ascendant.

Sandrine montre une belle maitrise pour un style tout en simplicité et aéré avec une justesse des choses. Nul doute que l’avenir s’annonce prometteur pour elle.

Une belle plume tout simplement pour un ensemble offrant beaucoup de plaisir pour ce bon moment de lecture.

Une belle réussite à découvrir.

4 réflexions sur “Une maison oubliée de Sandrine Barbier Lombardy

  1. Plus que ravie de cette lecture. Fluide à lire avec une intrigue bien menée qui fait qu’on se retrouve à dévorer le livre!

Les commentaires sont fermés.