Pourquoi Tu Pleures de Sandrine Colmet

Synopsis

Marie, jolie trentenaire, fait la connaissance de Gabriel et tombe sous le charme de cet homme charismatique.
Elle décide, malgré ses blessures, de le présenter à ses deux petites filles.

Si, au début, tout se passe au mieux, rapidement la part d’ombre de celui-ci va se révéler et la petite Léa, va vivre un véritable enfer au quotidien.

Terrorisée, la jeune fille ne parlera jamais …

Mon avis

Depuis que l’auteure Sandrine Colmet avait annoncé l’arrivée de ce nouveau livre, j’étais sur des charbons ardents ! J’étais tellement impatiente de retrouver cette plume de grande qualité que j’aime tant et je n’ai pas été déçue !

Avec Pourquoi Tu Pleures, Sandrine surprend une fois de plus en abordant un thème sensible qui ne laissera aucun(e) lecteur(trice) indemne.

Une histoire qui s’ouvre sur du grand classique, rencontre et amour. On assiste à l’évolution de cette rencontre avec déjà les premiers signes de faits arrivant plus loin dans l’histoire.

On sent rapidement que l’auteure a mis tout son coeur à l’ouvrage car tout est bien dosé et géré malgré la situation difficile suite au sujet abordé. Les personnages, les lieux, les faits sont tel qu’il le fallait.

Mais autant le dire tout de suite, le gros point fort de ce livre est la sollicitation des émotions en passant par la colère, la tristesse, l’horreur et finalement un zeste de joie avec le bouquet final.

Malgré ce sujet difficile, Sandrine Colmet garde une maitrise totale du début à la fin ce qui apporte encore plus de valeur à la qualité de son travail.

Une auteure qui de livre en livre donne une image se résumant en un seul mot : l’intensité.

Beaucoup de facteurs qui font de cet ensemble une réussite bouleversante.

Une lecture indispensable !

 

 

 

4 réflexions sur “Pourquoi Tu Pleures de Sandrine Colmet

  1. Très belle chronique qui annonce la couleur de l’ouvrage et, malheureusement, la réalité douloureuse de notre monde.
    Je vais me pencher sur cette histoire sous peu…

Les commentaires sont fermés.